Contexte

Un client nous mandate afin d’obtenir des preuves sur la situation réelle de son ex femme. Notre client est aujourd’hui divorcé et a été condamner à verser une prestation compensatoire à son ex-femme en plus de la pension alimentaire pour les enfants.

Notre client pense que son ex femme « à la belle vie », il voudrait prouver qu’elle n’a pas besoin de cette prestation de compensation.

Elle déclarait au juge, ne pas travailler et s’occuper exclusivement de ses enfants.

Mission :

Le détective en charge de la mission de réévaluation de prestation compensatoire a effectué un rapide profil de la personne à suivre afin de déterminer certains points cruciaux.

Le détective s’est ensuite concentré au moyen de surveillance et de filature à suivre l’ex femme de notre mandant pendant plusieurs jours afin de déterminer sa situation personnelle, son emploi du temps, et son environnement familial.

Résultat :

Nous avons pu constater que l’ex femme de notre client avait retrouvé un emploi de cadre dans un hôpital de la région, qu’elle vivait en concubinage avec un homme dans la maison familiale, que ce dernier occupait un poste important dans une société pharmaceutique. Nous avons pu démontrer que son ex-femme avait aussi engager une fille au-père pour s’occuper de la maison et des enfants.

Le détective privé a organisé l’intervenir de l’huissier de justice à l’intérieur de la propriété pour montrer le changement de situation.

Après avoir fait un recours auprès du JAF, notre client a obtenu la révision du versement de la prestation de compensation en voyant son montant alloué par mois supprimée.